• De Azrou à Merzouga

    Mercedi 11 septembre

    De Azrou à Nzala

    Temps nuageux – 22°

    Hier soir, la truite cuisinée accompagnée de légumes était vraiment succulente.

    De Azrou à Merzouga

    Nous nous sommes régalés ainsi que les chats qui ont pu profiter de la peau et des arêtes. Ce matin nous quittons le camping Amazigh que nous avons bien aimé pour son calme, sa propreté et sa simplicité.

    Nous voulons passer voir la forêt de cèdres et les singes magots de l’Atlas. Nous nous perdons un peu sur une route tout juste carrossable mais finalement nous trouvons le chemin. Le fameux cèdre Gouraud n’est plus qu’un grand squelette mais tout proche, il y a quelques beaux spécimens plus récents mais assez impressionnants tout de même.

                         De Azrou à Merzouga                                De Azrou à Merzouga

           

    Nous nous amusons un peu avec les singes en leur donnant des pommes et des pêches dont ils semblent friands.

                         De Azrou à Merzouga                                De Azrou à Merzouga

     

    De Azrou à Merzouga

    Puis nous prenons la route de Midelt en traversant le col du Zad qui culmine à 2193 mètres. Nous traversons des plateaux arides où paissent les troupeaux et parfois nous apercevons quelques voyageurs sur leurs ânes.

     

                 De Azrou à Merzouga       De Azrou à Merzouga

                 De Azrou à Merzouga       De Azrou à Merzouga

    De Azrou à Merzouga

     

    Le plateau traversé est très aride et nous apercevons quelques campements nomades.

          De Azrou à Merzouga              De Azrou à Merzouga

    De nombreux chiens attendent au bord de la route. Mais que peuvent-ils bien attendre ?

    De Azrou à Merzouga

    Puis nous nous arrêtons pour déjeuner à Zeïda dans une petite gargotte qui préparait des tajines et des grillades de kefta. C’était excellent et vraiment bon marché (55 DH chacun).

     

    De Azrou à Merzouga

    Nous passons Midelt et la route s’élève ensuite jusqu’à 1700 mètres par une série de lacets en traversant de beaux paysages montagneux à la végétation claisemée.

               De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

    Nous faisons halte à Nzala. Il y a un parc animalier où normalement l’on peut voir des animaux de la faune saharienne. Malheureusement il n’y a plus d’animaux qui d’après le propriétaire sont tous morts au cours du rude hiver dernier. Mais le cadre reste superbe et le parking est accueillant (bien que sans service pour les camping cars). Nous bivouaquons pour la nuit. Nous retrouvons des camping-caristes de Tarbes avec lesquels nous avons sympathisé sur le camping Amazigh.

    De Azrou à Merzouga

    Aujourd’hui nous avons parcouru 174 kms (cumul 2732 kms)

     

    Jeudi 12 septembre

    De Nzala à Oulad Chaker (sur la route d’Arfoud N13)

    Beau temps et temps couvert en fin de journée. De 20 à 30°

    Nous quittons le parking de Nzala et nous dirigeons vers les gorges du Ziz. Le paysage est grandiose. Au fond des gorges nous apercevons des palmeraies fertiles parmi ce désert minéral.

                   De Azrou à Merzouga             De Azrou à Merzouga

     

                   De Azrou à Merzouga            De Azrou à Merzouga

    Nous passons par le tunnel du légionnaire puis près du lac de retenue du barrage Hassan Addakhil. Les montagnes sont très rouges tout autour. La route permet de découvrir des vieux villages.

                    De Azrou à Merzouga     De Azrou à Merzouga

                                         

    Nous apercevons nos premiers dromadaires mais il faut les photographier de loin.

    De Azrou à Merzouga

    Nous faisons une halte pour déjeuner aux sources bleues de Meski, nous n’y voyons rien d’extraordinaire hormis la source qui jaillit dans une grotte et qui n’est pas franchement bleue. La source alimente une piscine où se baignent quelques jeunes gens.

                            De Azrou à Merzouga     De Azrou à Merzouga

    Un des commerçants se démène pour réparer l’un de nos fauteuil de camping, et nous invite à boire le thé dans sa caverne d’Ali Baba. Nous faisons un peu de troc et repartons avec un beau plat à tajines et une djellaba.

                                                         De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

    Nous reprenons la route pour arriver à notre camping du soir le « Tissirt » un endroit au milieu d’une oasis et très bien tenu par son propriétaire Hassan.

                          De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

    A l’occasion du thé de bienvenue, il nous propose pour demain une sortie dans le Marco authentique des environs. Nous acceptons.

    A suivre donc demain.

    En attendant nous commandons pour ce soir un tajine de poulet et une spécialité locale, le Kalia. (viande hachée avec oignons et légumes cuits)

     

    Aujourd’hui nous avons parcouru 125 kms (cumul 2857 kms)

     

    Vendredi 13 septembre

    Au camping Tissirt

    Beau temps –32°- orage et tempête de sable l’après-midi

    Aujourd’hui sur proposition de Hassan, le propriétaire du camping, nous avons décidé de faire une journée ballade en 4x4 pour aller à la rencontre du Maroc authentique.

    Cela débute par la visite d’une kasbah dans la vallée du Ziz. C’est une grande maison traditionnelle que les riches propriétaires sont en train de moderniser. Elle n’est pour le moment habitée que par les gardiens.

                                                      De Azrou à Merzouga

     

                           De Azrou à Merzouga       De Azrou à Merzouga

    De Azrou à Merzouga

    Puis nous allons voir un geyser jaillissant au milieu du désert de pierres. L’eau est extrêmement ferrugineuse et tout autour des centaines de petites ramifications bouillonnent. Hassan, notre guide déplore que cette curiosité ne soit pas exploitée au plan touristique.

                      De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

    Au passage nous nous arrêtons au bord de la route pour voir le chameau qui boit du coca-cola

                             De Azrou à Merzouga

    Nous montons tout en haut du plateau afin d’aller voir les ruines d’un ancien fort de légionnaires français.

                    De Azrou à Merzouga         De Azrou à Merzouga

    De Azrou à Merzouga

    Le véhicule nous emmène ensuite visiter un village, au milieu duquel on peut admirer les ruines de l’ancien palais royal de la dynastie des Alaouites (ancêtres de l’actuel roi du Maroc).

                      De Azrou à Merzouga     De Azrou à Merzouga

     

                     De Azrou à Merzouga       De Azrou à Merzouga

    Ensuite nous visitons un ksar authentique. C’est un village fortifié avec une ceinture de murailles et des tours de guet, datant des époques où les tribus se faisaient encore la guerre.

    De Azrou à Merzouga

    De Azrou à Merzouga

    Nous revenons au camping le midi afin de déguster un très bon couscous, puis nous repartons l’après midi à la rencontre des nomades berbères du désert. Nous montons sur le plateau désertique par une piste très accidentée. Le chemin serpente et nous sommes très secoués. Heureusement le véhicule est plutôt confortable. Nous arrivons près d’un puits creusé dans la roche et servant à alimenter les nomades en eau potable. Non loin de ce puits des tentes sont disséminées par famille.

                          De Azrou à Merzouga      De Azrou à Merzouga

    Nous sommes accueillis dans l’une d’elle et la femme nous prépare le thé. Nous leur remettons un sac contenant divers vêtements, aspirine et savons, dont ils manquent.

                           De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

                           De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

    Néanmoins, nous sommes surpris car ces nomades sont équipés avec un panneau solaire pour fabriquer un peu de courant grâce à une batterie. Le progrès pénètre même dans le désert.

    Hassan hâte un peu notre retour car le temps est en train de changer. Un orage accompagné d’un fort vent de sable balaie le plateau. Il pleut sur ces étendues arides !

                          De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

    Nous sommes très contents de notre journée car nous avons pu découvrir un peu du Maroc que l’on ne voit pas dans les zones touristiques.

     

    Aujourd’hui nous avons parcouru 0 kms (cumul 2857 kms)

     

    Samedi 14 septembre

    De Oulad Chaker à Merzouga

     

    Temps nuageux – venteux – 23°

    Ce matin nous partons en direction de Merzouga. Nous traversons Erfoud, puis Rissani.

    De Azrou à Merzouga

    Puis nous empruntons la petite route au milieu d’un grand désert de pierres. Au loin nous apercevons les dunes de l’erg Chebbi. Une tempête de sable balaie la route, c’est impressionnant. Quelques chameaux errent sur la route.

                    De Azrou à Merzouga      De Azrou à Merzouga

    Nous arrivons au ksar Sania, chez Françoise. Le ciel est gris. Nous nous attendions à des températures extrêmes dans cette région où commence le désert saharien. Quelques gouttes tombent par intermittence.

    De Azrou à Merzouga

    Au cours de l’après-midi, nous partons en promenade vers la grande dune située à côté du camping.

                                                           De Azrou à Merzouga

    Après bien des efforts nous sommes parvenus au sommet d’où nous pouvons jouir du panorama tout autour.

                   De Azrou à Merzouga        De Azrou à Merzouga

    De Azrou à Merzouga

     

     

    Nous revenons fourbus et après une bonne douche nous célébrons notre première dune avec une bouteille de champagne. La pluie interrompt notre fête.

    Nous allons ensuite dîner au restaurant où nous avons pu accompagner notre repas marocain avec des frites !!! (Il faut dire que l’établissement est tenu par un française !)

    Une petite éclaircie sur l’horizon au moment du coucher du soleil, nous permet de voir la dune prendre une couleur rouge.

    De Azrou à Merzouga  De Azrou à Merzouga

     Il n’y aura pas de grand spectacle comme l’on voit sur les cartes postales.

    Aujourd'hui nous avons parcouru 103 kms (cumul 2960 kms)

     

    Dimanche 15 septembre

    Merzouga

    Beau temps le matin et grand vent l’après midi – de 36° à 26°

    Aujourd’hui nous décidons de ne pas bouger. Nos amis de Tarbes partent pour Goulmina car ils doivent déjà commencer à remonter vers le nord.

    Ce sera une journée farniente pour mettre le blog à jour car Internet fonctionne. Il y aura aussi un peu de lessive qui sèchera vite compte tenu du vent qui s’est levé en cours d’après midi.

                  De Azrou à Merzouga       De Azrou à Merzouga

    Nous profitons aussi de la belle piscine du camping.

     

    De Azrou à Merzouga

    La nuit promet de ne pas être trop chaude, tant mieux. 

     

    Lundi 16 septembre

    Merzouga

    Beau temps – de 22° à 28°

    Nous restons encore aujourd’hui à Merzouga et nous décidons de faire un tour en 4X4 autour des dunes de l’erg Chebbi.

    Notre guide nous emmène tout d’abord pour écouter des musiciens noirs, mais c’est un peu un piège à touristes et nous lui demandons de repartir. Nous préférons les paysages de désert.

    Il nous emmène ensuite dans un village bâti par les français autour d’une mine de plomb. Désormais le site est abandonné et il n’y a plus que des ruines. Quelques marocains toutefois exploitent encore un peu le filon.

                  De Azrou à Merzouga     De Azrou à Merzouga

    Puis nous faisons le grand tour de l’erg. C’est le désert sillonné par les 4X4, les motos ou même des mobylettes. C’est un désert de pierres noires volcaniques très impressionnant, avec les grandes dunes de sable orange à l’horizon. Nous croisons quelques groupes de chameaux. 

                                                       De Azrou à Merzouga   

    De Azrou à Merzouga

    De Azrou à Merzouga

            

    Il y a aussi de nombreuses tentes de nomades qui d’après le guide sont en voie de sédentarisation. Cela fait au moins quinze ans qu’ils habitent là.

                De Azrou à Merzouga      De Azrou à Merzouga

    Nous prenons le thé chez une habitante de ce désert, très accueillante. Bien sûr il faut lui donner un peu d’argent, mais cela nous semble normal, ce doit être son seul revenu.

                De Azrou à Merzouga       De Azrou à Merzouga

    De Azrou à Merzouga

     

    Nous continuons à sillonner ce désert sur des pistes empruntées par toutes sortes de véhicules. Mais en ce moment, il y a assez peu de touristes. Nous avons fait le tour complet de l'Erg Chebbi.

    De Azrou à Merzouga

     

    Ce soir nous dînons au restaurant.


  • Commentaires

    9
    Dimanche 9 Mars 2014 à 09:48

    L'itinéraire que vous souhaitez emprunter ne présente pas de danger particulier, la route est même plutôt bonne dans l'ensemble. Seule la partie" gorges du Ziz " est un peu en lacets mais elle est assez large donc pas trop difficile. Par contre nous l'avons faite par temps sec. C'est peut-être un peu différent s'il pleut comme c'est souvent le cas au printemps.


    Les ravins à pic ne sont pas sur cette route, par contre nous en avons rencontrés sur la route entre Goulmima et Imilchil, ainsi que dans les gorges du Dadès, puis sur la route de Tafraout à Taroudant.


    Je vous suggère de  voir le site de nos copains Ghislaine et Jean Marie  qui l'ont fait à peu près à cette époque l'an dernier et qui d'ailleurs y sont retournés cette année encore.


    http://nomade37.eklablog.com/


    Cordialement

    8
    parissa
    Samedi 8 Mars 2014 à 22:45

    Bonjour,

     

    Votre itinéraire m’intéresse.

    Je souhaite aller de Fès à Merzouga en avril prochain, en passant par Ifrane, Azrou, Midelt, Er Rachidia, Rissani.

    N'étant pas très rassurée sur les routes de montagne, j'aimerais savoir s'il y a beaucoup de circulation ? beaucoup de lacets/virages,   la route  est elle étroite, y a t il beaucoup de ravins  à pic ? 

    Cordialement,

     

     

     

    7
    alain-christiane
    Lundi 10 Février 2014 à 19:33

    J'avais cru avoir envoyé mon adresse email , erreur de ma part corrigée maintenant §§§

    Au plaisir de vous  rencontrer  .

    merci d'avance

    PS  :  J'ai trouvé le camping à San Sébastian (autokarabanak paseo de Berio ( à proximité de l'université de San Sébastien) ,

    le REGIO à Santa de Tormes (Salamanca )

    ainsi que l'aire de Camping car à Séville ( Area Autocaravana de Sevilla ) ; Merci de votre aide .C'est en suivant vos indicatives que j'ai trouvé.

    6
    Lundi 10 Février 2014 à 16:33

    Votre adresse mail n'est pas indiquée, pouvez-vous compléter.

    C'est avec plaisir que nous pourrons vous donner tous les renseignements que vous voulez.

    5
    hollingue alain
    Mardi 4 Février 2014 à 12:27

    Nous habitons Amiens sud et nous allons faire le même voyage que vous  !!! Quelle chance  ...

    Vous nous avez mis en appétit !!!

    Partons début AVRIL  avec un autre couple de Camping caristes  et souhaitons entrer en relation   , ( si vous le désirer , bien sur ) afin d'en discuter  pour avoir d'autres renseignements et conseils sur ce voyage .

    Pour le GPS , comment avez vous fait ? car à priori il n'y a pas de carte du MAROC  sur le mien ???

    Merci d'avance  , en espérant entrer en relation le plus rapidement possible car nous sommes retraités et disponibles .

    CI-JOINT mon adresse email personnelle

    4
    Daniel Collombet
    Lundi 16 Septembre 2013 à 16:49

    Commentaires très intéressants, photos magnifiques, bravo continuez...

    A propos comment fonctionne votre "rafraîchisseur" ? est-il efficace ?

    Maryvonne et Daniel

    3
    Dimanche 15 Septembre 2013 à 12:47

    Bonjour,

    Je vois que vous faites de belles balades et de jolies rencontres. Je suis impatiente de voir les photos, mais je sais que ça prend du temps ce blog....

    J'aurais peut être pu faire "le passager clandestin", il devait bien rester une petite place

    Bises

    Ghyslaine

    2
    Colette Michel
    Vendredi 13 Septembre 2013 à 09:21

    Maqnifique, comme d'hab jolies photos! En plus je progresse en manip ordi gràce à vous! Merci! Continuez...Bizs,à plus...........

    1
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 20:53

    Nostalgie devant ces photos

    Bises à vous deux

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :